Halloween : 6 séries pour vous mettre dans l'ambiance




Halloween is coming ! Dans moins d'une semaine ce sera le grand soir ; il est grand temps de sortir les citrouilles, les toiles d'araignée et les bougies, de choisir son costume, sans oublier de mitonner de terrifiants petits plats pour vos invités si vous recevez ! Et pour vous mettre dans l'ambiance, voici ma sélection de séries à regarder sans modération :

American Horror Story





La série par excellence qui joue avec les codes de l'horreur. Maisons hantés, tueurs en série, clown macabres, asile glauque, comtesse vampirique, freaks,... en 8 saisons American Horror Story est devenue une véritable anthologie de l'épouvante et du fantastique et sans aucun doute une de mes séries préférées !

Chaque saison constitue une histoire à part entière, personnages, lieux et temps sont différents, seuls restent les acteurs (avec différents guest selon les saisons) qui changent pour autant totalement de personnage. Si chaque saison peut se regarder indépendamment des autres, on note toutefois quelques connexions et la saison 8, en cours de diffusion, constitue un véritable cross over entre les différentes saisons notamment la 1 et 3. Il me tarde de la regarder !

Mes saisons préférées sont sans conteste les saisons 2, Asylum, et 5, Hotel, mais pour vous faire une idée de ce qui vous attend voici quelques lignes sur chacune des saisons ( sans vous spoiler promis ! ) :

  • Saison 1 : Murder House

L'histoire est centrée autour de la famille Hamon composée de Ben, le père, Vivien, la mère, et Violet, leur fille. Tout commence lorsqu'ils emménagent dans une magnifique demeure victorienne à Los Angeles au passé quelque peu macabre... Ils font rapidement la connaissance du personnel et de leurs voisins qui semblent particulièrement attachés à cette maison, multipliant les visites inopinées. Mais rapidement la famille Hamon se rend compte que ce nouveau départ ne constitue pas le premier chapitre d'une belle histoire et que la maison cache de terribles secrets.

Cette saison donne tout de suite le ton, on comprend au bout de quelques épisodes qu'AHS n'est pas une série comme les autres et qu'il faut s'attendre à être intrigué, effrayé, parfois mal à l'aise et souvent perturbé !

  • Saison 2 : Asylum

Nous voici plongés au cœur des années 1960, dans l'asile psychiatrique de Briarcliff dirigé d'une main de fer par Sœur Jude. Tous les journaux ne parlent que de l'arrestation du meurtrier psychopathe Bloody Face qui est dès son arrestation enfermé à Briarcliff afin de subir l'évaluation psychiatrique qui scellera son destin. Mais il faut se méfier car à Briarcliff les apparences sont trompeuses... et la présence démoniaque qui semble rôder entre ses murs n'est pas la seule chose terrifiante à y avoir élue domicile.

Cette saison reste l'une de mes préférées et de celles qui m'ont le plus marquées. Extrême, décalée et imprévisible, cette histoire pousse l'angoisse à son paroxysme. Âmes sensibles s'abstenir...
  • Saison 3 : Coven

Changement d'ambiance, nous sommes désormais à la Nouvelle Orléans, à l'époque moderne, dans une maison de jeunes filles exceptionnelles, la maison de Mme Robichaux. 300 ans après Salem les sorcières sont loin d'avoir disparues et nous plongeons dans cette saison au cœur d'une de leurs assemblées. Les nouvelles pensionnaires devront bien vite s'adapter à leur nouvel environnement si elles veulent survivre à ce qui les attend.

Cette saison est probablement la plus "grand publique" des saisons d'AHS, la plus légère et la plus accessible. Même si j'ai aimé les pointes d'humour, l'ambiance de la Nouvelle Orléan, les personnages et le croisement entre magie et vaudou, cette saison m'a semblé cependant un peu fade au regard des autres. Si vous êtes sensibles et aimés vous faire peur de manière raisonnable, je vous conseillerais de commencer par celle-ci.

  • Saison 4 : Freak Show

Nous découvrons l'univers du cirque et des Freaks dans les années 50, en Floride. La troupe fait son possible pour gagner sa vie mais les temps sont rudes et les hommes cruels. Le cabinet des curiosités d'Elsa Mars constitue aux yeux du monde une foire aux monstres... des monstres tout de suite désignés comme coupables des terribles agissements qui se produisent en ville depuis l'arrivée de la troupe mais les habitants devraient se méfier des apparences.

Moi qui ai toujours été intrigué par les Freaks et les cirques, j'ai adoré l'univers de cette saison et ses personnages complexes et attachants.

  • Saison 5 : Hotel

Bienvenue à Los Angeles dans l'hôtel Cortez aux délicieux accents rétro, un lieu étrange où les phénomènes inhabituels sont quotidiens et où il pourrait être dangereux de s'attarder... Il semblerait qu'une sombre comtesse règne en maître sur ces lieux et que les locataires permanents ou temporaires de certaines chambres ne soient pas tous animés de bonnes intentions. L'inspecteur John Lowe mène une enquête sur une série de meurtres des plus macabres qui l'ont justement conduit jusqu'à l'hôtel Cortez.

Une autre de mes saisons préférés, j'ai adoré l'ambiance feutrée et mystérieuse de cet hôtel, les personnages sont tous plus intriguant les uns que les autres et chapeau bas à Lady Gaga qui est incroyable dans ces épisodes ! Je n'étais pas forcément emballée lorsque j'ai appris qu'elle y interprèterait un rôle dans une saison de AHS et au final j'ai été vraiment conquise par son interprétation.

  • Saison 6 : Roanoke

Le format de cette saison change totalement des autres : nous regardons l'émission My Roanoke Nightmare où Shelby et Matt Miller nous racontent leur histoire. Nous suivons donc leurs témoignages entrecoupés de mises en scène de ce qu'ils ont vécu. L'histoire débute alors que le couple décide d'emménager dans une vieille maison à Roanoke en Caroline du Nord. Un petit coin de paradis au milieu des bois, à première vue. Mais très rapidement le malaise s'installe, les locaux ne semblent pas vouloir d'eux et des présences inquiétantes se multiplient.

J'ai vraiment eu du mal à rentrer dans cette saison à cause de son format. J'aurais préféré suivre l'histoire des deux protagonistes sans passer du témoignage dans l'émission aux flashbacks reconstitués, d'autant que les acteurs interprétant les personnages aux deux époques sont différents. L'histoire est pourtant prenante et effrayante mais il faut entrer dans la narration.

  • Saison 7 : Cult et Saison 8 : Apocalypse

Je ne les ai pas encore vues donc je vous en reparlerai lorsque ce sera fait !



True Detective ~ saison 1




Nous suivons deux flics que tout semble opposer au cœur de la Louisiane, dans les années 1995. Leur enquête sur le meurtre d'une jeune femme aux accents sataniques nous entraînent avec eux dans le bayou et les bas fond où bikers, drogue et prostitués se rencontrent. Mais le meurtre est complexe et leur enquête durera plus de 15 ans, 15 années qui les marqueront à jamais.

Le duo de Matthew McConaughey et Woody Harrelson fonctionne à merveille. Les deux acteurs forment un duo charismatique et semblent habités par leurs personnages tellement leur interprétation est juste. Le scenario n'est en rien comparable aux autres séries policières. On prend le temps de découvrir les personnages, de s'attarder sur la psychologie de ces deux flics brisés, tellement humains, de s'attacher à eux. L'ambiance est saisissante, moite, oppressante et malsaine. Malgré un rythme assez lent l'histoire nous tient en halène durant les 8 épisodes, et pour ne rien gâcher la série est esthétiquement magnifique.

Attention la saison 2 n'a absolument rien à voir tant au niveau de l'ambiance que de l'histoire, je vous recommande vraiment la saison 1.


Stranger Things




Je suis sûre que vous n'avez pas pu passer à côté du phénomène Stranger Things qui a conquis la toile dès sa sortie sur Netflix !

La série se déroule à Hawkins, en 1983, dans l'Indiana. Lorsque Will Byers disparaît en rentrant chez lui, ses trois amis se lancent à sa recherche, tout comme sa mère Joyce. En menant l'enquête les trois garçons menés par Mike Wheeler font la rencontre d'une étrange jeune fille en fuite, tatouée du chiffre "11", avec laquelle ils se lieront d'amitié. Elle semble pouvoir les aider à résoudre les évènements mystérieux dont est victime leur petite ville depuis la disparition de Will...

Stranger Things s'inspire des films fantastiques et de science-fiction des années 1980, l'influence des œuvres de Spielberg ou de Stephen King est tout de suite perceptible et le fait de placer l'intrigue à cette période ne fait que renforcer la comparaison. Étant une enfant des années 80, j'ai tout de suite adhéré à cette série dont l'ambiance m'a semblé si familière. Les personnages sont attachants, l'intrigue bien menée, l'esthétique rétro et la bande son colle parfaitement à l'univers choisi. Si vous ne l'avez pas vu, n'attendez plus et si vous l'avez déjà regardé, c'est le moment de vous replonger dedans !


Penny Dreadful




Plongez dans le Londres de l'époque victorienne, sombre et mystérieux, où rôde une menace invisible laissant sur son passage bon nombre de cadavres dont certains affreusement mutilés. Vous suivrez l'histoire de Vanessa Ives, une jeune femme bien mystérieuse incarnée par l'envoutante Eva Green, qui - accompagnée d'Ethan Chandler (Josh Hartnett), un tireur américain au passé trouble, et de Sir Malcolm Murray (Timothy Dalton), un riche vieil homme - se lance à la recherche de la fille disparue de ce dernier, Mina Harker, qui était aussi son amie d'enfance. Pour la retrouver, ils devront plonger dans les ténèbres londoniennes et découvrir les monstres qui les peuplent.

Au cours des 3 saisons de Penny Dreadful vous serez amenés à rencontrer toutes les figures mythiques de la littérature fantastiques britannique du 19e siècle : Dracula, Frankenstein et ses créatures, Dorian Gray, des loups garous, des médiums, des sorcières,... La série revisite à sa façon ces personnages qui ont marqué l'histoire de la littérature fantastique, le tout dans une ambiance inquiétante et tamisée.

Dès les premières minutes, j'ai été plongée dans le Londres gothique du 19e siècle, une période qui m'a toujours fascinée. L'univers victorien, les costumes et les décors sont à tomber, j'aimerais tellement qu'il y ait une exposition sur cette série qui mette en valeur ces créations. Les personnages sont quant à eux emprunts de ce romantisme noir caractéristique des romans de l'époque, et bien que les figures iconiques de la littérature fantastique que l'on rencontre au fil des épisodes semblent parfois un peu caricaturaux, ils nous entrainent avec eux et nous amènent à nous interroger sur la nature des hommes, leur part d'ombre et la notion de différence, à nous interroger sur le monstre qui sommeille en chacun de nous.

Cette série a été un véritable coup de cœur pour moi. Le choix de l'époque et du thème y sont pour beaucoup mais le pari était risqué car pour tous les amoureux de littérature fantastique qui ont lu les œuvres dont s'inspire la série et s'en sont nourris pour construire leur imaginaire, il n'est pas toujours simple d'adhérer à une vision différente de l'idée que nous nous en sommes faite. La série doit beaucoup à l'interprétation d'Eva Green qui nous livre sa plus belle performance. Le scénariste, John Logan (qui a également travaillé sur le dernier samouraï, Aviator, Sweeney Todd ou encore Skyfall), a décrit Eva Green comme sa muse. Elle l'aurait inspiré pour le personnage de Vanessa, et le moins que l'on puisse dire c'est que cette dernière lui rend hommage à travers sa prestation éblouissante.


Salem




En 1685, John Alden quite Salem et part combattre les Indiens laissant derrière lui Mary Sibley, la femme qu'il aime. Lorsqu'il revient 7 ans plus tard, les puritains mènent une guerre sans merci contre l'occulte et une véritable chasse aux sorcières a été instaurée mais la peur se propage et les habitants ne tardent pas à se désigner les uns et les autres. Une chose est sûre la chasse aux sorcières ne fait que commencer et elles ont bien l'intention de participer...

Ne vous attendez pas à une série type Charmed, avec Salem vous plongerez dans le Salem d'autrefois, à une sombre période, dans un univers jouant avec les codes du gore et de l'horreur. La série est un peu longue à démarrer mais ne fait que monter en puissance tant au niveau de l'histoire que des personnages. Elle est toutefois un cran en dessous des autres en termes d'interprétation et de scenario mais mérite qu'on lui laisse sa chance. La saison 2 était pour moi clairement au-dessus de la 1 et je démarre tout juste la 3 qui sera la dernière, j'espère que le final sera à la hauteur !


La famille Addams




Et enfin comment ne pas mentionner une série aussi culte que la famille Addams ! Je doute qu'il y ait besoin de vous présenter Mortitia, Gomez, Mercredi, Pugsley, oncle Fester, cousin Machin ou encore la chose. La série date de 1964 et présente des personnages bien différents de ceux de la série La nouvelle famille Adams ou des films qui sont plus récents. Ma préférence va à la toute première série, en noir et blanc, qui nous dépeint une famille américaine quelque peu différente des stéréotypes dont on a l'habitude. L'humour noir et décalé des personnages, leurs mœurs étranges et leurs jeux dangereux ne cesseront de me faire rire ! 



N'hésitez pas à partager en commentaire vos séries préférées en cette période de l'année ! Je suis sûre que vous aurez des pépites à conseiller. D'ailleurs, une nouvelle série vient de sortir sur Netflix "The Haunting of Hill House" et elle me semble des plus appropriée pour se faire peur cachée sous un plaid avec un bon thé. Si vous l'avez vu dites moi si elle vaut la peine d'être regardée !

Rose d'Automne

Bienvenue ! Je m'appelle Alexandra. J'ai décidé de me lancer dans la création d'un blog afin de vous faire partager mes découvertes et avis sur le maquillage, les produits de beauté, les sites et les marques que j’apprécie, toutes ces petites choses sympathiques que l'on découvre à droite à gauche et qu'on a envie de partager ! En plus, je viens d'emménager sur Paris, ce sera l'occasion de découvrir la ville avec moi ! Bienvenue dans mon univers !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire